02/02/2007

Que viva Celia !

medium_Cigares01V.jpgC'est le prénom de la conseillère de Fidel Castro à qui l'on doit la création d'une marque devenue depuis 'légendaire' auprès des amateurs de cigares : COHIBA. Le terme, utilisé par les indiens Taïnos, signifiait  le 'tabac' une fois séché et utilisé probablement à l'occasion d'une cérémonie, d'un rite ou d'une offrande en honneur du dieu Cemi. Un mot du langage des Taïnos à l'origine des terme cigares et tabac, qui sont aujourd'hui totalement interdis dans tous les lieux publics en France. Un bon cigare, le prolongement 'naturel' d'un bon repas, à savourer en compagnie d'une grande eau-de-vie ou d'un porto... La dégustation d'un cigare a beaucoup de points communs avec celle d'un grand vin, il y a la sensation tactile, l'aspect visuel, l'odeur à cru de la vitole et tous ces arômes qui varient à chaque tiers de la combustion.


C'est un peu ma façon de marquer cette journée très largement médiatisée comme celle de l'application d'une loi anti-tabac. Il n'est pas question de nier les ravages du cancer du poumon, ni de minimiser ceux du tabagisme 'passif'... mais je reviendrai bientôt sur ce que je considère comme une dérive, une surrenchère de 'santé publique'. J'aimerais juste évoquer le plaisir de fumer un havane, cette autre forme de volupté qui accompagne généralement un véritable moment de détente et de bonheur. A la différence de la cigarette, le cigare demande à avoir du temps devant soi et une sorte d'attention paresseuse... quelque chose de paradoxal en somme !! Le cigare s'accompagne d'une 'douceur vespérale' comme dirait Nietzsche, non pas qu'il faille le déguster au crépuscule, mais parce qu'il y a dans ce geste, en fumant ces feuilles de tabacs, séchées et roulées avec un art multi-séculaire, une forme de plénitude et d'intensité toutes particulières, avec une pointe éphémère, fugace... la lumière qui disparaît avec le soleil... C'est encore mieux avec une grande eau-de-vie, un vieux rhum, un cognac, un armagnac, un single-malt, pourquoi pas un porto ou un grand vin...

 

 

medium_Cigares02G.jpg

 

 

Une 'douceur vespérale', une attention paresseuse, fumer un grand havane, c'est prendre attention aux sensations, à soi et également à ceux qui vous accompagnent... comme pour les plus grands vins que j'ai goûté, c'est une sensation merveilleuse, un moment d'éternité... Tient, encore un paradoxe !! Cela me parraît si 'logique' que le tabac ait été consacré aux cultes d'une divinité, comme le vin... d'une divinité 'païenne', c'est-à-dire comme l'entendaient les anciens grecs à quelque chose de surnaturel parce que cela dépassait tout ce que la nature offre habituellement de sensations dans un moment de perfection... Serge Gainsbourg ne s'était pas trompé  : 'Dieu est un fumeur de havanes' !! Avec le nectar et l'ambroisie, il devait également y avoir du 'cobiba' à la table des dieux... J'espère pouvoir encore à quelques occasions fumer un Sir Winston, peu de temps avant l'aube, sur la dune, devant un coucher de lune rousse, dont les reflets jouent avec le ressac de l'océan, tout en finissant une longue nuit et un fond de vieux Whisky... en profitant du spectacle et méditant quelques vers de Novalis : 'Lorsque nombres et figures ne seront plus / La clef de toutes créatures'... Il y a une seule chose au dessus de cela... un peu avant et un peu après... Circée !! 

Commentaires

je me demande si le moment est bien choisi pour parler de ça
voyez vous ..dans ce pays ..la chasse aux fumeurs est ouverte
on tire à vue ...

Écrit par : bernard | 02/02/2007

C'est exprès, Monsieur !! Avec l'aplomb d'un grand fauve, d'un Léon Bloy, d'un Achille... dont je reprendrai volontier le choix (un peu modifié en ses termes) d'une vie plus brève, mais pleine de jouissances, à une carrière très longue et hygiènique... et fade ! La RVF du mois de février prend aussi des risques en publiant un Entretien avec Gérard Oberlé qui fustige nos modernes 'fossoyeurs de gaieté' un havane à la main et un verre à portée... de tir !!

Écrit par : Gorgias | 02/02/2007

Trés belle description de notre passion. Ravie de voir que nous sommes nombreux à partager le plaisir du cigare.

Écrit par : Allumer cigare | 25/05/2011

Écrire un commentaire